Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'hiver semble arriver ........ notre vignoble de Juliénas et la nature dans son ensemble tardent à s'endormir ! Rien n'arrête les vignerons qui continuent inlassablement de tailler cep après cep, ici se prépare le futur millésime.

L'hiver semble arriver ........ notre vignoble de Juliénas et la nature dans son ensemble tardent à s'endormir ! Rien n'arrête les vignerons qui continuent inlassablement de tailler cep après cep, ici se prépare le futur millésime.

Le 12 janvier 2016
L'hiver semble arriver ........ notre vignoble de Juliénas et la nature dans son ensemble tardent à s'endormir ! Rien n'arrête les vignerons qui continuent inlassablement de tailler cep après cep, ici se prépare  le futur millésime. L'hiver semble arriver ........ notre vignoble de Juliénas et la nature dans son ensemble tardent à s'endormir ! Rien n'arrête les vignerons qui continuent inlassablement de tailler cep après cep, ici se prépare  le futur millésime. L'hiver semble arriver ........ notre vignoble de Juliénas et la nature dans son ensemble tardent à s'endormir ! Rien n'arrête les vignerons qui continuent inlassablement de tailler cep après cep, ici se prépare  le futur millésime.

Que nos MEILLEURS VOEUX vous accompagnent tout au long de cette nouvelle année. 

ACTUALITES du VIGNOBLE 

Le dos courbé sur nos ceps de Gamay, nous préparons ainsi  le futur millésime, 2016. Cette taille d'hiver est le travail le plus long de notre métier de vigneron. Depuis la fin du mois de novembre, le sécateur est affûté chaque demi-journée pour nous permettre une taille précise et soignée.

La taille est l'une des tâches les plus importantes pour assurer un potentiel et une qualité de rendement. Cela demande une bonne  expérience,  du soin  et de la dextérité dans les gestes. Les sarments ainsi coupés sont brûlés dans une brouette dite "chaudière" afin d'éliminer le risque de propagation de certaines maladies et parasites du bois. La coupe du bois doit être très nette et  nous préfèrons autant que possible  l'effectuer par beau temps pour une meilleure cicatrisation de la plaie de taille. Le cycle lunaire est observé pour ce travail  : nous choisissons ainsi de tailler la vigne en fonction de son âge et de sa vigueur, suivant l'avancée de la Lune.

Ainsi va notre quotidien, ponctué par quelques rendez-vous professionnels pour le suivi des vins de la récolte 2015 qui s'avèrent être de très grande qualité, 

                                      à bientôt pour de nouvelles actualités.